Lauréat et Finalistes

The Colours of Citizen Arar – Garry Neill Kennedy

Posté le Feb 27, 2012 | Comments Off on The Colours of Citizen Arar – Garry Neill Kennedy

The Colours of Citizen Arar – Garry Neill Kennedy

Finaliste 2009

Créateur: Garry Neill Kennedy
Proposant: Ray Cronin

 

The Colours of Citizen Arar de Garry Neill Kennedy est une peinture puissante et audacieuse qui a occupé les deux étages de la galerie Zwicker au Art Gallery of Nova Scotia, pendant neuf mois en 2007-2008. L’espace est rempli pleinement avec des bandes de couleurs intenses verticales; l’œuvre contient cependant des références plus sinistres qui ressortent lentement des formes noires du texte superposé: ce sont les couleurs des ecchymoses, des humiliations et des instruments de torture dont Maher Arar, citoyen canadien, a dû subir pendant son interrogation tristement célèbre en Syrie. Ces grandes peintures (avec l’utilisation de la police de caractères Super Shadow) touchent les questions du pouvoir culturel en étalant la tension entre la séduction visuelle initiale et le référent tragique sous-entendu. Cette œuvre monumentale et, par contre, fugace créée par Kennedy est sans doute sa plus passionnante et manifestement politique.

Brève bio: Né en Ontario, Gary Neill Kennedy est arrivé en Nouvelle-Écosse en 1967 afin de diriger le Nova Scotia College of Art and Design. Son influence a permis à cette institution de se tailler la réputation d’une des plus importantes institutions des beaux-arts en Amérique du Nord. Depuis sa retraite de la présidence en 1990, il occupe toujours le poste de professeur titulaire au NSCAD. Sa réputation internationale en tant qu’artiste est aussi exemplaire et impressionnante. Au cours des années, ses oeuvres, visuellement et conceptuellement exigeantes, ont été l’objet d’éloges des critiques et du public et ont reçu de nombreux prix et honneurs. The Colours of Maher Arar fut en exposition de juin 2007 à mars 2008.

 

See Below – Susan Feindel

Posté le Feb 27, 2012 | Comments Off on See Below – Susan Feindel

See Below – Susan Feindel

Finaliste 2009

Créateur: Susan Feindel
Proposante: Ingrid Jenkner

L’installation See Below, de Susan Feidel, nous plonge sous la mer jusqu’au plancher océanique par le biais d’énormes toiles en noir et blanc (inspiré d’images de sonar à balayage latéral) recouvrant le plancher de la galerie faiblement illuminée, accompagné de dessins de carte géographique illuminée par en dessous par des jets minuscules de lumière et des effets de son ambiant de sédiment marine norvégienne. Pour réaliser cette œuvre, une recherche exhaustive de la part de Feindel inclut plusieurs invitations de recherche sur des navires de recherche océanographique. D’une conception et d’une exécution courageusement originale, l’installation est composée d’éléments scientifiques, technologiques et artistiques, en invoquant dramatiquement, à titre d’exemple, les marques des dragueurs à pétoncles et la fragilité des grands fonds sous-marin au large du plateau continental de la côte est canadienne. Par ce travail mature et émouvant, Feindel nous offre une expérience sensorielle qui est importante aux niveaux local et global.

Brève bio : Susan Feindel a reçu un diplôme en beaux-arts de l’université Mount Allison en 1966 et depuis ce temps travaille à titre d’artiste pratiquant en Nouvelle-Écosse ainsi qu’à Ottawa. Intéressée aux paysages terrestres, elle porte son attention plus récemment sur l’environnement marin. Elle a participé à des expéditions de recherche à titre d’observateur dans le Haut-Arctique et à d’autres sites menacés. Ses oeuvres furent l’objet de plusieurs critiques et expositions solos et en groupe au Canada ainsi qu’à l’étranger. See Below fut exposé à la galerie d’art de l’université Mount Saint Vincent en 2009.

Mandible – Neil Forrest

Posté le Feb 27, 2012 | Comments Off on Mandible – Neil Forrest

Mandible – Neil Forrest

Finaliste 2009

Créateur: Neil Forrest
Proposant: Peter Henry

Mandible de Neil Forrest est une sculpture céramique innovatrice et à grande échelle. Suspendue du plafond de la galerie par un système intégré de traction, et fabriqué de grès recouvert d’une glaçure plombifère, le spectateur est engagé par la sculpture qui met au défi les frontières traditionnelles de l’artisanat, l’architecture et les beaux-arts. L’exploration sophistiquée de la théorie et la pratique de la céramique menée par Forrest de longue date, ainsi que son exploration des formes biomorphiques et des systèmes naturels d’organisation (tels que les rhizomes et les activités des ruches d’abeilles) l’ont amené à créer des projets à multiples volets. Mandible est le plus récent parmi ses projets et, on pourrait dire, le plus accompli: une installation sculpturale à la fois fascinante et troublante, dont les surfaces, aux teintes riches et organiques, suscitent chez le spectateur une réaction complexe et viscérale.

Brève bio : Neil Forrest est présentement le Chef du département de la céramique à l’université NSCAD, où il enseigne depuis 1980. Diplômé de l’université York et le Collège Sheridan à Toronto, le Cranbrook Academy of Art à Michigan et l’université Alfred de New York, Forrest s’est mérité une réputation internationale pour son intégration de la céramique dans la création architecturale et des beaux-arts. Mandible fut exposé lors de l’exposition Perils of the Sublime dans l’Architecture Design Gallery de l’université d’Arizona, en 2009.

 

God’s Middle Name – Jennifer Overton, Scott Burke, Rejean Cournoyer, Denyse Karn, Michael Doherty and Bruce MacLennan

Posté le Feb 27, 2012 | Comments Off on God’s Middle Name – Jennifer Overton, Scott Burke, Rejean Cournoyer, Denyse Karn, Michael Doherty and Bruce MacLennan

God’s Middle Name – Jennifer Overton, Scott Burke, Rejean Cournoyer, Denyse Karn, Michael Doherty and Bruce MacLennan

Finaliste 2009

Créateurs: Jennifer Overton, Scott Burke, Rejean Cournoyer, Denyse Karn, Michael Doherty and Bruce MacLennan 
Proposante
: Claudia Buckley

 

God’s Middle Name est une série de vignettes rapides qui, de main ferme, explore les défis multiples d’une mère qui vit avec un enfant autiste, en traçant son trajet émotionnel à partir du refus jusqu’à l’acceptation. Basé sur le roman de Jennifer Overton “Snapshots of Autism”, cette production osée est le résultat du travail de six artistes très expérimentés et talentueux issus du milieu théâtral, faisant preuve d’un sens exceptionnel de collaboration créatif. Franc et peu sentimental, instructif sans être didactique, tantôt profondément émouvant, tantôt ludique et amusant, l’oeuvre explore un sujet personnel et sérieux avec audace et créativité. S’appuyant sur une gamme de genres théâtrales à partir du vaudeville aux émissions jeux du style “Jeopardy” jusqu’au drame policier, le minimalisme scénique mélange l’éclairage, la musique, les costumes et la scénographie dans une production homogène qui est à la fois attachante et positive.

Brève bio: Les six artistes, Jennifer Overton – auteure et comedienne, Scott Burke – directeur artistique et dramaturge, Réjean Cournoyer – comédien, Denyse Karn – scénographe, dessin de costumes et réalisatrice, Micheal Doherty – musique originale, trame sonore, Bruce MacLennan-éclairage, font tous partie de la collectivité In Good Company, responsable de la réalisation de cette pièce. Ils sont tous des artistes par excellence et reconnus par la communauté théâtrale; certains sont professeurs en théâtre à l’université Dalhousie. Chacun possède un catalogue d’oeuvres impressionnantes. Présentée à Halifax en 2006 et depuis au niveau régional et national, la pièce a tourné plus récemment à Terre-Neuve en 2009.

 

CSDC 3-8 – John Macnab

Posté le Feb 27, 2012 | Comments Off on CSDC 3-8 – John Macnab

CSDC 3-8 – John Macnab

Lauréat du Prix Chef d’œuvre de la Lieutenante-gouverneure de la Nouvelle-Écosse 2009

Créateur: John Macnab
Proposante: Susan Hanrahan, au nom du Nova Scotia Designer Crafts Council

CSDC 3-8 (Compound Spiral Double Cone No. 3, 8 sided) est une sculpture en spirale de 25 pieds de long fabriquée d’épinette rouge. Suspendue horizontalement, cette forme gracieuse et flottante est d’une simplicité lyrique qui démentit néanmoins la complexité de sa production et de ses origines interdisciplinaires. Pour cet ouvrage, John Macnab a combiné son expérience de tournage du bois et ses compétences en génie pour inventer un tour vertical d’une hauteur de 20 pieds capable, suite à des formules compliquées, de tourner des structures à grande échelle. En utilisant cet outil unique, Mcnab a réussi à réinventer la tradition de l’artisan, avec l’aide de son penchant envers les mathématiques, les sciences et l’évolution spirale des formes naturelles (telles que les coquillages et les galaxies), et a produit une œuvre à la fois élégante et puissante qui fait le lien entre la précision industrielle et l’expression créative.

Brève bio: John Mcnab demeure et travaille en Nouvelle-Écosse depuis 1970. Diplômé du Nova Scotia College of Geographic Sciences, il est en grande partie autodidacte comme tourneur du bois et machiniste. Ses sculptures exceptionnelles ont été exposées dans des galeries, des foires artisanales ainsi que diverses expositions de dessin industriel à travers le continent. Son studio à Halifax est un exemple de la relation entre l’outil et la forme. CSDC 3-8 fut premièrement exposé lors du SOFA(Sculpture Objects and Functional Art) en 2008 à Chicago et à la galerie Port Loggia, l’université NSCAD en 2009.